Concert de musique improvisée mercredi 18 avril à 18H

CLÉMENT GIBERT Saxophone alto
FRANCK PILANDON Saxophone soprano & ténor
DANTE FEIJOO Saxophone alto

LA FADA : 1 rue KESSLER  - 63000 CLERMONT-FERRAND (le bâtiment donne sur le boulevard François Mitterrand) . Arrêt tramway : Maison de la culture

Jardin_en_mouvement___planetaire___tiers_paysage
Jardin en mouvement, planétaire, tiers paysage

La musique (ma musique) entretient des liens forts avec les textes, les arts plastiques, les bruits de la ville et d’ailleurs, les rencontres ...
Cette fois, c’est avec cette belle métaphore du « Tiers paysage ».

Quatrième de couverture du livre de Gilles Clément
"MANIFESTE DU TIERS PAYSAGE "
Collection « l'Autre Fable » Édition SUJET OBJET

"Fragment indécidé du jardin planétaire, le Tiers paysage est constitué de l'ensemble des lieux délaissés pas l'homme. Ces marges assemblent une diversité biologique qui n'est pas à ce jour répertoriée comme richesse. Tiers paysage renvoie à tiers-état (et non à Tiers monde). Espace n'exprimant ni le pouvoir ni la soumission au pouvoir. Il se réfère au pamphlet de Siéyes en 1789 :

« Qu'est-ce que le tiers-état ? - Tout.
Qu'a-t-il fait jusqu'à présent ? - Rien. 
Qu'aspire-t-il à devenir ? - Quelque chose.» "
Extrait  "RAPPORT À LA CULTURE (pages 59 et 60) 

1- Le Tiers paysage peut être considéré comme le fragment partagé d'une conscience collective à condition de situer le partage au sein d'une même culture.
2- Le Tiers paysage apparaît culturellement en référence au territoire organisé et par opposition à lui. 
3- La figure d'un territoire organisé varie selon les cultures *
4- En toutes circonstances le Tiers paysage peut être regardé comme la part de notre espace de vie livrée à l'inconscient. Profondeurs où les évènements s'engrangent et se manifestent de façon, en apparence, indécidée.
5- Un espace de vie privé de Tiers paysage serait comme un esprit privé de l'inconscient. Cette situation parfaite, sans démon, n'existe dans aucune culture connue."

* La «chacra » amazonienne, sorte de forêt jardinée, peut-être lue comme un élément du Tiers paysage alors qu'elle se présente pour les indigènes comme un jardin. Pour un indien qui assimile le puma ou l'arbre à un homme déguisé en arbre ou en puma, le Tiers paysage peut n'avoir aucun sens.

Cf critique de cet ouvrage

Gilles_Clement
Gilles Clément